Il n’y a a pas de réponse définitive à cette question.

Il faut l’enlever en cas de problème d’humidité, s’il y a risque de surpoids sur le plafond ou s’il n’y a pas assez de place pour rajouter une épaisseur conséquente d’isolant par dessus (il ne faut pas que l’isolant touche les tuiles en bas de pente).

Dans le cas d’une isolation biosourcée, il peut paraître dommage de la mélanger avec de l’ancienne laine de verre ou de roche car on perd alors le caractère recyclable.

Cependant, l’enlèvement à un coût (6 à 10 € /m²), et même vieux, une fine couche d’isolant continue à apporter un petit peu d’isolation.